Archives du 20/08/08 au 26/09/2008
4.9 (98%) 32 votes
 

Archives du 20/08/08 au 26/09/2008

Le discours de Nicolas Sarkozy face à la crise financière (26/09/08)

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a fait un discours hier au Zénith de Toulon pour s’adresser au Français à propos de la crise financière. Il a précisé que « la crise actuelle aura des conséquences dans les mois à venir sur la croissance, le chômage et le pouvoir d’achat ». Le Président souhaite un nouvel équilibre entre l’État et le marché à travers la mise en place de nouvelles réglementations. Il a souligné que « les modes de rémunérations des dirigeants et des opérateurs doivent être encadrés et a ajouté qu’il faut réglementer les banques pour réguler le système ». Nicolas Sarkozy veut également s’attaquer » au problème de la complexité des produits d’épargne et de l’opacité des transactions ». En outre, il a décidé d’accorder une prime exceptionnelle aux titulaires de minima sociaux pour compenser le retard sur l’évolution réelle des prix. Enfin, selon lui, « les chefs d’État et de gouvernement des principaux pays concernés par la crise devraient se réunir avant la fin de l’année pour tirer des leçons de la crise financière et coordonner leurs efforts pour rétablir la confiance ».

Le Salon de l’immobilier du 26 au 28 septembre (26/09/08)

Plus de 27 000 visiteurs sont attendus au Salon Immobilier de Paris qui se tiendra du 26 au 28 septembre 2008 à l’Espace Champerret. Pour sa 14ème édition, cette manifestation regroupe près de 200 professionnels : promoteurs, constructeurs, agences immobilières, administrateurs de biens, spécialistes de la défiscalisation, diagnostics, organismes de crédit, fédérations professionnelles, avocats, conseils, etc. De multiples conférences-débats animées par des journalistes experts feront également le point sur les grandes tendances du marché, le financement, les nouvelles dispositions fiscales et réglementaires. Toutes les régions de France seront représentées y compris l’Outre-Mer ainsi que des opportunités d’investissement à l’étranger : Floride, Dubaï, Costa Rica, République Dominicaine, Maroc, Espagne.

Marché de l’immobilier : les vendeurs font de la résistance (25/09/08)

Même s’ils ne sous-estiment pas les difficultés actuelles du marché immobilier, une très forte majorité des Français (85 %) jugent les prix surévalués, selon une étude Ifop pour l’intermédiaire non exclusif www.meilleursagents.com. Les acheteurs estiment globalement que les prix sont arrivés à leur plafond. Ils recherchent donc les bonnes affaires, conscients que le temps joue en leur faveur, et font des offres inférieures au prix demandé. Ainsi, 93 % des personnes interrogées envisageraient de faire une offre inférieure de plus de 5 % du prix demandé. En région parisienne, ils seraient même plus enclins à essayer de négocier une remise de 15 %. Cela étant, les propriétaires restent inflexibles : 78 % d’entre eux ne seraient pas prêts à baisser le prix de leur bien, même en période de crise immobilière.

Le crédit d’impôt pour intérêts d’emprunt serait restreint (24/09/08)

Le crédit d’impôt pour intérêts d’emprunt souscrit pour l’acquisition d’une résidence principale serait refusé lors de l’achat d’un logement neuf qui ne répond pas aux normes de la réglementation technique en vigueur. Cette mesure serait inscrite dans le projet de loi de finances pour 2009, selon un article publié ce matin dans « La Tribune ». La réglementation technique en vigueur impose des exigences minimales sur les produits et équipements concernant l’isolation, le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation, l’éclairage, etc. Selon le ministère de l’Ecologie, 30 % des logements neufs vendus chaque année en France (soit environ 30 000) ne répondent pas aux exigences thermiques.

Léger recul de la consommation (23/09/08)

Les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés ont reculé de 0,3 % au mois d’août par rapport au mois précédent, après avoir progressé de 0,4 % au mois en juillet, selon les derniers chiffres de l’Insee. Les dépenses en biens d’équipement du logement ont augmenté en juillet comme en août (respectivement +0,3 % et +0,6 %) alors que les dépenses de consommation en textile-cuir se sont repliées (respectivement -0,1 % et -0,9 %). Globalement, les dépenses de consommation des ménages ont diminué de 0,1% en août par rapport au même mois de l’an dernier.

Fiscalité écologique: mise au point de l’Elysée (22/09/08)

Nicolas Sarkozy a demandé vendredi à Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable, de créer une commission chargée d’étudier les possibilités d’extension du système de bonus-malus écologique. Le Président entendait ainsi mettre fin aux polémiques suscitées la semaine dernière notamment par l’annonce d’une taxe « pique-nique » affectant les objets en plastique jetables. Le groupe de travail devrait réunir toutes les parties intéressées (parlementaires, associations de consommateurs, ONG environnementales, représentants des industriels, etc). Nicolas Sarkozy s’est réjoui du succès du bonus-malus automobile mais il s’est dit opposé à la mise en place de toute nouvelle fiscalité sur des produits de grande consommation, en raison de « la situation économique et des tensions actuelles sur le pouvoir d’achat ». « Seuls seront mis à contribution les activités polluantes et les produits néfastes à l’environnement », indique également le communiqué de l’Elysée.

SCPI : 516 milliards d’euros collectés au premier semestre 2008 (19/09/08)

Au premier semestre 2008, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ont collecté 516 milliards d’euros. Ce montant est en légère baisse par rapport au premier semestre 2007, mais reste dans la lignée des niveaux de collecte depuis 2003, selon l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). Plusieurs facteurs expliquent cette relative stabilité : rendements encore élevés, moindre exposition au resserrement des conditions de crédit, ainsi que la réactivité différée des particuliers aux chocs conjoncturels, précise l’Institut. Il existe actuellement 127 SCPI. Les cinq principaux collecteurs détiennent 68 % du marché.

Hausse modérée des impôts locaux en 2008

Selon une note de conjoncture de Dexia Crédit Local, les taux des impôts locaux ont été en moyenne augmenté de 0,8 %, soit autant qu’en 2007. Une modération considérée comme logique : l’année 2008 fut marquée par les élections municipales et cantonales. Cela étant, compte tenu du relèvement des bases d’imposition des taxes d’habitation et foncière (+3,4 %), les contribuables dont la situation n’a pas changé (même revenu, même nombre d’enfants à charge, etc.) recevront des avis d’imposition affichant des hausses de l’ordre de 2,2 % à 2,3 %.

Débat sur le financement du RSA (16/09/08)

Le groupe UMP débat aujourd’hui sur le financement du revenu de solidarité active. Le projet de loi sur le RSA doit être examiné à partir de demain par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Initialement, la nouvelle taxe de 1,1 % sur les revenus du capital destinée à financer le RSA doit être incluse dans le bouclier fiscal ; les plus hauts revenus seraient donc exonérés. Afin que « le financement du RSA soit partagé par tous, selon le député Bruno Le Maire, il serait opportun de sortir la taxe de 1,1 % du bouclier fiscal ». Pour éviter d’exclure la taxe du bouclier fiscal, il est proposé au gouvernement d’instaurer un plafonnement global des niches fiscales, ce qui reviendrait à fixer un impôt minimum pour les plus hauts revenus.

Les français sont très prudents vis-à-vis de l’investissement en Bourse (15/09/08)

Les français n’ont jamais été aussi prudents vis-à-vis de l’investissement en bourse et sont particulièrement attentistes par rapport à l’immobilier, selon la 9ème vague du baromètre épargne réalisée par TNS-Sofres pour La Banque Postale et « Les Echos ». Seulement 6 % des français envisagent aujourd’hui d’investir sur les marchés boursiers, contre 13 % en décembre 2006. Cette prudence ne s’exprime pas uniquement à l’égard de la Bourse. Pour 68 % d’entre eux, la période également est mal choisie pour acquérir sa résidence principale. L’étude souligne que dans un contexte marqué par les problématiques de pouvoir d’achat, la difficulté d’épargner n’a jamais été aussi forte depuis la création du baromètre. Sur le dernier trimestre, 1 français sur deux a épargné (-3 points par rapport à janvier 2008).

Prix à la consommation : + 3,2 % sur un an (12/09/08)

L’indice des prix à la consommation de l’ensemble des ménages est resté stable en août, selon les chiffres publiés par l’Insee, soit + 3,2 % sur un an. Hausses et baisses de prix se sont compensées. Les prix de l’habillement-chaussures, de l’alimentation et des autres produits manufacturés ont été en hausse. Ceux des produits frais diminuent de façon saisonnière. Les produits pétroliers sont également en repli. Les prix des transports et communications ainsi que des produits de santé baissent légèrement.

CGPI : la confiance prévaut malgré la crise financière (10/09/08)

Sur fond de crise financière, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants gardent confiance et leur dynamisme reste soutenu, selon le baromètre 2008 TNS-Sofres pour le compte de Cardif. Le bilan du premier semestre 2008 est « logiquement » mitigé : 56 % des CGPI, contre 7 % en 2007, estiment que leur situation financière est moins bonne que l’année précédente et ils sont 30 % à prévoir une baisse de la collecte, contre 5 % en 2007. Malgré tout, 8 CGPI sur 10 pensent que la profession se porte bien et continuent d’entrevoir des perspectives favorables. Avec une part de 49 %, l’assurance vie reste le produit phare des CGPI, devant l’immobilier, 17 %.

Les dépenses de santé représentent 10,9 % du PIB en 2007 (05/09/08)

Les dépenses de santé se sont élevées à 206,5 milliards d’euros pour 2007, soit 10,9 % du PIB (contre 11 % en 2006), selon une étude de la Drees (ministère du travail). L’Hexagone se place au troisième rang des pays de l’OCDE, après les Etats-Unis (15,3 %), la Suisse (11,3 %) et devant l’Allemagne (10,6 %). Les dépenses en médicaments augmentent de 4,4 % et en soins, de 5,3 %.

Les Français approuvent le RSA, mais pas son financement (05/09/08)

Si les trois quarts des Français sont favorables au principe du RSA (le revenu de solidarité active), son mode de financement fait moins l’unanimité. Selon un sondage Ifop, 61 % des personnes interrogées sont défavorables à la taxe annuelle de 1,1% sur les revenus du patrimoine (loyers) et de placement (assurances-vie, actions) qui doit financer le RSA. En pleine crise du pouvoir d’achat, la nouvelle taxe fait grimacer, surtout les employés (70 %) et les ouvriers (65 %), mais aussi plus de la moitié (51 %) des professions libérales, et des cadres supérieurs.

La Bourse de Paris en net repli : -3,22 % (05/09/08)

La Bourse de Paris, à l’instar des autres places européennes, a terminé hier en net repli face aux inquiétudes sur la croissance dans la zone euro et aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 a baissé de 3,22 % à 4 304,01 points, soit sa plus forte baisse depuis le 17 mars. L’indice européen FTSEurofirst 300 a également fini en repli de 2,5 % à 1 152,40, à son plus bas niveau de clôture depuis le 17 juillet. Le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet a souligné que les derniers indicateurs économiques dans la zone euro allaient dans le sens d’un ralentissement de la croissance à la mi-année, dans un contexte où l’inflation restait élevée et les risques à la hausse.

Coup de frein sur la hausse des loyers (04/09/08)

Le ralentissement de la hausse des loyers se confirme : les baux conclus en 2008 ont augmenté de 2,1 %, amplifiant le ralentissement constaté depuis 2 ans (+2,4 % en 2006 et +2,6 % en 2007). Ces chiffres contrastent avec les hausses enregistrées les années précédentes : +4,3 % en 2005, +4,7 % en 2004 et jusqu’à 6,7 % en 2002. « Le temps des hausses rapides de loyers est passé » constate Michel Mouillart, auteur de l’enquête Clameur (association des professionnels de l’immobilier). Dans près d’un quart des villes, les loyers ont même baissé, notamment là ou ils avaient été très dynamiques. C’est le cas à Bordeaux (-2,6 %), Nice (-1,9 %), Strasbourg (-1,2 %), Lyon (-0,6 %) ou Marseille (-0,8 %). Ainsi que plusieurs communes de la petite couronne : Saint-Denis (-2,8 %), Rueil-Malmaison (-4,3 %) ou Sèvres (-7,9 %). Les hausses restent toutefois élevées dans certaines agglomérations, en raison de la pénurie de logement : comme à Toulouse (+2,5 %), Reims (+3,4 %) ou Paris (+3,2 %). Sauf à Paris où la clientèle est aisée, la relative sagesse des prix s’explique par la baisse du pouvoir d’achat des locataires. Deux indicateurs le démontrent : le taux de mobilité a baissé ; autour de 30 % en 2007, il a fléchi à 28,7 % en 2008. Second indicateur : la hausse varie selon la taille des logements loués. Les studios, qui s’adressent en priorité aux jeunes, augmentent plus faiblement (+0,9 %) que les grands logements (5 pièces et plus) dont les loyers progressent de 7,5 %. Il s’agit souvent de maisons en périphérie ou de grands appartements en centre-ville, qui s’adressent à des familles plus aisées que la moyenne.

Bruxelles va imposer une baisse des prix des SMS dans l’UE (04/09/08)

La Commission européenne propose de plafonner à 11 centimes (contre 28,5 centimes en moyenne actuellement), le prix des SMS dans l’Union européenne, selon un article publié dans la Tribune aujourd’hui. Cette baisse de 70 % pourrait entrer en vigueur dès l’été prochain et concerne 400 millions de consommateurs. Bruxelles exigera également une tarification à la seconde des appels dans l’UE.

Indice PAP : les prix des appartements baissent de 0,54 % en août (04/09/08)

En août, mois peu significatif en raison du faible nombre de promesses de vente, les prix immobiliers dans les 8 premières agglomérations françaises se sont contractés de 0,54 % pour les appartements et de 0,30 % pour les maisons, selon l’indice PAP (De particulier à particulier). Sur un an, la tendance apparaît globalement comme légèrement baissière : +0,25 % pour les appartements et -1,91 % pour les maisons. Le délai moyen de transaction s’élève à 8 semaines pour les appartements et à 10 semaines pour les maisons individuelles.

Le ralentissement de la hausse des prix immobiliers se poursuit (03/09/08)

Sur le marché de l’immobilier résidentiel, le ralentissement général des prix à l’accession se poursuit, alors que le marché de la location affiche globalement sa solidité, constate une étude publiée par le Crédit Foncier. La fourchette de variation des prix dominants se situe à -5 %/+5 % dans les 2000 territoires étudiés. Les promoteurs ont rapidement réagi face au ralentissement du marché, réduisant leur volume de production. En revanche, le marché de la location montre une bonne résistance. 85 % des territoires analysés n’ont pas connu de baisse de loyers au cours des 12 derniers mois.

Revalorisation des pensions (02/09/08)

Depuis hier, sont entrées en vigueur la revalorisation de 0,8 % des pensions de retraite, du minimum vieillesse et des pensions d’invalidité, ainsi que la revalorisation de 3,9 % de l’allocation adulte handicapée (AAH). Ces revalorisations avaient été décidées en mai par le gouvernement pour compenser une inflation plus importante que prévu. Le minimum vieillesse passe ainsi à 633,13 € pour une personne seule et l’AAH passe à 652,60 €.

Le taux moyen des prêts immobiliers est en hausse (02/09/08)

En août 2008, le taux moyen des prêts immobiliers (hors assurance et sûretés) s’est établi à 4,98 %, contre 4,89 % en juillet 2008, soit une augmentation de 33 points depuis le mois de mai 2008, selon l’indicateur mensuel de l’Observatoire crédit logement – CSA. Depuis le début de l’année, la durée des prêts se réduit : elle s’établit à 221 mois en août, soit 18,42 ans (242 mois pour l’accession dans le neuf et 235 mois pour l’accession dans l’ancien). En conséquence, le niveau moyen des mensualités associé à un même capital emprunté a augmenté de 7 % depuis un an.

Léger ralentissement du taux d’inflation dans la zone euro (01/09/08)

Le taux d’inflation annuel de la zone euro marque un léger ralentissement et s’établit à 3,8 % en août, contre 4 % en juillet, selon une estimation publiée vendredi par Eurostat, l’office statistique européen. Ce ralentissement fait suite à une hausse régulière depuis l’automne dernier. A 1,7 % en août 2007 en rythme annuel, l’inflation dans la zone euro n’a cessé de progresser depuis, poussée par la hausse du prix du pétrole. Elle a ainsi atteint 4 % en juin et juillet, son niveau record depuis la création de la zone euro en 1999.

Des pièces de 5 euros en argent sont mises en circulation (01/09/08)

A partir d’aujourd’hui, des pièces de 5 euros en argent, éditée à 2 millions d’exemplaires, sont mises en circulation dans 1000 bureaux de poste. La Poste propose également dès aujourd’hui et jusqu’au 30 septembre, la souscription de 15 000 pièces de 100 euros en or.

La taxe RSA touchera de nombreux foyers (29/08/08)

A l’exception des livrets d’épargne (livret A et livret pour le développement durable), tous les placements des Français seront concernés par la surtaxe de 1,1 % destinée à financer le RSA (revenu de solidarité active). Le niveau de prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine et de placements passera ainsi de 11 % à 12,1 % à compter du 1er janvier 2009. Nombreux professionnels de l’épargne redoutent une charge supplémentaire sur de nombreux Français, notamment retraités : 12 millions de personnes ont souscrit un contrat d’assurance-vie (34 % des ménages), 6,5 millions de personnes possèdent des actions en direct (23 %) et 4 millions de foyers déclarent des loyers pour un montant annuel moyen de 4 200 € : plus de la moitié des bénéficiaires de revenus fonciers ne sont pas imposables. Les représentants des assureurs, banquiers et épargnants ont vivement critiqué cette surtaxe sur les revenus du capital en évoquant une décision « inopportune en pleine période de déprime de la Bourse, du marché de l’assurance-vie et de l’immobilier ».

Légère hausse du chômage (29/08/08)

Le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE a enregistré une nouvelle hausse mensuelle en juillet, augmentant très légèrement de 0,1 % par rapport à juin, (+ 2 100), pour s’établir à 1 908 300 fin juillet. C’est le troisième mois consécutif de hausse.

Le RSA sera financé par une taxation de 1,1 % des revenus du capital (28/08/08)

Nicolas Sarkozy a décidé que le Revenu de solidarité active (RSA) sera financé par une taxation de 1,1 % des revenus du capital, selon l’Elysée. Le RSA sera généralisé dans les délais souhaités par Martin Hirsch, au 1er juillet 2009. Le Chef de l’Etat a finalement renoncé à redéployer la prime pour l’emploi (PPE). La taxe concernera l’ensemble des revenus du capital à l’exception de tous les livrets d’épargne et des revenus obligataires et entrera en vigueur le 1er janvier 2009. Cette taxe sur les revenus du capital devrait permettre de financer l’intégralité du 1,5 milliard de crédits supplémentaires, destiné au RSA qui bénéficiera à 3,7 millions de ménages. Les prélèvements sociaux sur le revenus du capital s’élèveront donc à 12,1 %, contre 11 % actuellement, auxquels s’ajouteront 18 % de prélèvement libératoire ou une imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Le coût de la rentrée toujours trop élevé selon la Confédération syndicale des familles (27/08/08)

Le coût de la scolarité pour la rentrée 2008 est toujours trop élevé selon l’enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF). Il augmenterait de 0,36 % par rapport à l’an dernier. La CSF a mené l’enquête auprès de 200 familles sur 87 produits dont les prix ont été relevés dans près de 32 départements. Pour une famille de 3 enfants avec un SMIC, la rentrée représente 38 % du budget de septembre, contre 35 % en 2007 souligne l’association. La moyenne des frais pour un enfant de CM2 s’élève à 182 euros, à 348 euros en 4ème et à 707 euros en BEP.

Aide au transport : les partenaires sociaux en désaccord (26/08/08)

François Fillon a demandé aux partenaires sociaux de faire des propositions avant le 15 septembre sur la future aide au transport. Le principe d’une aide financière directe, inscrite sur la feuille de paye du salarié, a été décidé en juin pour venir en aide aux salariés confrontés à la hausse du coût des trajets domicile-travail. Or, les avis divergent sur les modalités d’une telle aide, destinée à remplacer le chèque-transport, créé en février 2007 par le gouvernement Villepin, mais qui n’a jamais fonctionné. « Les partenaires sociaux ont eu tout l’été pour proposer quelque chose d’intelligent. (…) s’ils ne le font pas, on mettra en place un dispositif », a déclaré le Premier ministre. Les modalités seront décidées dans le courant du mois de septembre et intégrées au projet de loi de finances 2009, a précisé le ministre du Budget Eric Woerth, en évoquant « la possibilité d’exonérer de charges sociales les prises en charge par les entreprises des frais de transports » collectifs ou en voiture. Selon l’Insee, 73 % des salariés quittent leur ville de résidence pour aller travailler. En moyenne, les salariés font 32 minutes de route pour se rendre à leur travail.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) sera présenté le 29 septembre (25/08/08)

Eric Woerth, le ministre du Budget a déclaré aujourd’hui sur Europe 1 que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2009, sera présenté par le gouvernement le 29 septembre, quelques jours après la présentation de celui de l’Etat. Le ministre a précisé que les économies attendues en matière d’assurance maladie tourneront « probablement aux alentours de 4 milliards d’euros ». Il a ajouté que le projet prévoit notamment une baisse du prix de certains médicaments génériques, de certains actes de radiologie et d’analyses médicales et une baisse des prescriptions de transports sanitaires et d’arrêts maladies.

Dépenses de soins de santé : +4 % en un an (25/08/08)

Selon la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), en 2007, les dépenses totales de soins et de biens médicaux se sont élevées en France à plus de 160 milliards d’euros, soit une hausse d’environ 4 % en un an. Les organismes complémentaires (sociétés d’assurances, mutuelles et institutions de prévoyance) couvrent globalement 13 % de ces dépenses. Les prestations des régimes obligatoires représentent plus de 78 % et la part des dépenses restant à la charge des ménages se monte à 9 %.

La Bourse de Paris fait sa rentrée aujourd’hui (25/08/08)

La Bourse de Paris fait sa rentrée aujourd’hui, avec un recul de 1,20 % du CAC40 sur la semaine écoulée pour terminer à 4 400,45 points. La baisse représente 21 % depuis le début de l’année. Une remontée du prix du pétrole, une nouvelle dégradation du secteur immobilier américain ainsi que des rumeurs alarmistes sur le secteur financier représentent les principales causes de la chute du marché.

Premier anniversaire du « paquet fiscal » (22/08/08)

La ministre de l’Economie, Christine Lagarde, a présenté hier en Conseil des ministres un bilan chiffré de la loi du 21.08.2007 en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat (loi TEPA ou « paquet fiscal »). Il s’agissait du premier texte important d’ordre économique du gouvernement Fillon. La ministre a qualifié de « fructueux » le bilan de ce texte un an après sa promulgation. Ainsi, apprend-on, par exemple, que 320 000 foyers ont bénéficié du crédit d’impôt sur le revenu au titre de l’acquisition de la résidence principale. Le taux des entreprises utilisant le dispositif d’exonération des heures supplémentaires n’a cessé de croître depuis son entrée en vigueur au 1er octobre 2007, pour atteindre 55 % en juin 2008. Sur la base des déclarations fiscales des revenus de 2007, ces heures supplémentaires exonérées d’impôt auraient déjà représenté un gain de près de 400 euros par foyer. Le souhait de Nicolas Sarkozy pendant sa campagne électorale concernant les successions a est atteint puisque 95 % des successions engagées depuis l’entrée en vigueur de la loi ont été exonérées d’impôt. Enfin, le dispositif de réduction d’ISF pour les contribuables investissant dans les PME a permis d’orienter plus de 930 millions d’euros vers ces entreprises. Cela étant, les économistes, qui s’expriment dans la presse (La Tribune, Le Figaro, Le Monde…), se montrent pour le moment assez réservés sur les effets de cette loi qui coûtera, selon Bercy, 7,7 milliards d’euros en 2008.

Création d’un dictionnaire des mots-clés de la justice (21/08/08)

Le ministère de la Justice vient de remettre à jour un vaste dictionnaire de 400 termes juridiques définis de façon pédagogique afin de tenir compte des nombreuses réformes adoptées ces dernières années. La précédente version datait de 2003. Tous les mots-clés liés aux procédures civiles, pénales ou commerciales, aux acteurs de la justice et à toutes les opérations juridiques courantes (filiation, adoption, divorce, transmission, etc.) sont traités dans ce lexique. Il est pour le moment mis en ligne sur le site du ministère – justice.gouv.fr – et sera bientôt disponible en version papier, enrichie de schémas explicatifs et de photos.

Créations d’entreprises : mois de juillet stable (21/08/08)

En juillet 2008, le nombre de créations d’entreprises (27 894) est stable par rapport au moins précédent. En glissement annuel, le nombre de créations d’entreprises progresse de 9,6 %, à 336 130. Le taux de progression est particulièrement significatif dans le secteur de l’éducation, de la santé et de l’action sociale (+20,4 % sur 3 mois, +20,3 % sur 1 an).

La France : un pays toujours aussi fécond… (20/08/08)

Les naissances ont été une nouvelle fois en forte augmentation en 2006 (+22 500 par rapport à 2005) et ont ainsi atteint leur niveau le plus élevé depuis 1981 (830 288). Avec un indicateur conjoncturel de fécondité établi à 2 enfants par femme, « la France reste l’un des plays les plus féconds de l’Union europénne », indique l’Insee dans son dernier bilan démographique. Cependant, le vieillissement de la population se poursuit. L’Insee compte 10,3 millions de personnes âgées de plus de 65 ans au 1er janvier 2007, soit 16,2 % de la population, contre 15 % en 1994. A l’inverse, malgré six années consécutives de naissances nombreuses, la part des plus jeunes continue de diminuer : 25 % de la population a moins de 20 ans, contre 26,7 % en 1994. L’espérance de vie est en hausse : elle franchit le seuil des 77 ans pour les hommes (77,2) et atteint 84,1 ans pour les femmes.

Coût de la rentrée scolaire : bataille de chiffres (20/08/08)

Comme chaque année, l’association Familles de France publie son enquête sur les prix des produits liés à la rentrée scolaire. Pour un enfant entrant en 6e, le coût moyen s’élève ainsi à 190,82 euros, soit une baisse de 7,67 %. Cette année est notamment marquée par une baisse significative des articles de sport : -13,5 %. A l’inverse, la Confédération syndicale des familles (CSF), qui doit publier son enquête la semaine prochaine, prévoit une hausse sensiblement équivalente à celle de l’année dernière, et l’Union des familles laïques (Ufal) évoque une augmentation des prix de l’ordre de 3 %. Si Familles de France relève les efforts de la grande distribution pour tenir les prix des fournitures scolaires, elle signale tout de même que les frais annexes de la rentrée ont « doublé depuis 2007 », notamment les frais d’assurances, les cotisations aux associations de parents d’élèves et celles des activités culturelles et sportives.

Archives du 20/08/08 au 26/09/2008
4.9 (98%) 32 votes