Blog VERTONE – 5 questions pour répondre aux enjeux de la Silver Economie
4.9 (98%) 32 votes
 

Blog VERTONE – 5 questions pour répondre aux enjeux de la Silver Economie


Notre équipe était présente au Silver Economy Expo qui s’est tenu à Paris le 25 novembre 2019. Le premier accent a été ponctué par l’intervention des acteurs de la Silver Economie, qui ont passé en revue certaines problématiques liées au vieillissement.

Comment justifier le renforcement des innovations technologiques et numériques dans les institutions et les services pour les personnes âgées?

L’un des premiers défis est de renforcer la présence de l’innovation technologique et numérique dans les organisations et les services aux seniors. Ce qui compte, c’est « travailler avec les professionnels en leur expliquant que la technologie ne les remplacera pas: c’est un tiers entre les aidants et les personnes âgées », précise Isabelle Dufour, Représentante générale de Gérond’If.

Comment le logement est-il mieux adapté au vieillissement de la population?

Il a évoqué Jean-Philippe Arnoux, directeur de l’autonomie à Saint-Gobain, de l’adaptation du logement au vieillissement de la population: «Le logement des personnes de plus de 65 ans cause 12 000 décès par an et coûte 2 milliards d’euros. à la société, principalement en raison de chutes ». En conséquence, il fait référence aux exigences en matière de logement qui doivent être remplacées dans cinq domaines:

  • Adaptabilité du logement: définir un diagnostic pour toute transaction immobilière
  • Adaptation du logement: créer un label pour l’adaptation à réaliser par des professionnels certifiés avec un diagnostic d’adaptabilité réalisé par des ergothérapeutes
  • Aide financière: vérifier l’utilité des investissements dans l’adaptation du logement
  • Modernité du paiement de l’aide: prévoir des sanctions autrement
  • Vivre à domicile: fournir une assistance technique aux intervenants

Ces besoins commencent à trouver des réponses: la CNAM finance une assistance technique pour sécuriser et adapter les logements; et un centre Vivalab a été créé en 2019 pour financer l’aide aux personnes âgées afin qu’elles conservent leur autonomie, notamment en adaptant leur logement.

Technologies et seniors: quelles règles éthiques et légales?

Ces nouveaux problèmes de gestion du vieillissement nécessitent la mise en place de nouvelles règles éthiques et juridiques. Par exemple, pour des raisons éthiques, il n’est pas possible d’installer des caméras sur les EHPAD pour surveiller et prévenir la maltraitance des personnes âgées; cependant, des solutions doivent être trouvées pour résoudre ce problème. Dans un autre domaine, les bracelets de géolocalisation permettent de retrouver des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer: une telle solution promet à la fois sécurité et liberté.

Comment construire une Silver économie dans les régions?

Un dialogue entre prestataires et acteurs institutionnels et une réponse adaptée aux besoins des usagers et des territoires doivent être ouverts pour assurer une bonne utilisation des services aux seniors. Par exemple, aider les personnes âgées très isolées vivant dans des maisons de campagne éloignées des villes est un problème majeur pour les régions: l’attractivité des métiers de l’aide à domicile dans les zones peu peuplées.

Le directeur général de Silver Valley, Nicolas Menet, rappelle l’importance des pôles de réflexion sur la gestion du vieillissement. Ils peuvent être mis en place pour permettre aux acteurs de partager leurs méthodes et de travailler conjointement sur la gestion de l’innovation au plus près des demandes des régions et des utilisateurs. Ainsi, en OpenLab, 9 000 anciens participent aux activités de la Silver Valley, ce qui permet de répondre au mieux aux besoins spécifiques de chaque région.

Quel est le rôle de La Poste et de la Caisse des Dépôts dans la structuration des acteurs de la filière?

La Caisse des Dépôts et La Poste ont confirmé leur volonté de s’impliquer davantage dans la Silver Economie, notamment grâce à leurs projets de fusion en 2020 pour organiser de grands projets de services industriels pour les Français et les régions.

Delphine Mallet, directrice des services Silver Economy à La Poste, rappelle les trois missions du groupe auprès des seniors:

  • Services d’exploitation pour les personnes les plus vulnérables (restauration, visites de réseaux sociaux, etc.)
  • Devenez acteur de ces régions en renouvelant votre présence dans la région et en améliorant la prévention
  • Être distributeur de solutions de puits vieillissants

Laure de la Bretèche, directrice de la Caisse des Dépôts et Consignation, réaffirme sa volonté de créer une agence de conception des stratégies de vieillissement. Le CDC a ainsi contribué au rapport Libault sur la consultation sur le vieillissement. Il entretient des contacts réguliers avec le gouvernement et soutient les efforts de renouvellement et de renforcement de l’attractivité des professions dans les EHPAD.

RÉSULTAT

«La Smart City doit être la Silver City: le logement adapté doit être dans une ville adaptée aux besoins des personnes âgées», conclut Luc Broussy, président de France Silver Eco. De plus, les assureurs, assistants et partenaires doivent unir leurs efforts pour envisager de financer une protection sociale complémentaire pour les seniors.

La présidente de la CNSA, Marie-Anne Montchamp, prévoit des rencontres avec treize «Silver Zones»: «L’objectif est de mettre en place un comité d’industrie dans chaque région et avec des acteurs de chaque région, déterminés à mieux mettre en œuvre les objectifs. L’offre et la demande résonnent.

Construire la Silver Economie se poursuit donc à tous les niveaux et nécessite la participation de toutes les parties prenantes pour répondre au mieux aux besoins des seniors.

Article rédigé par Johanna KUPERMINC



Source link

Blog VERTONE – 5 questions pour répondre aux enjeux de la Silver Economie
4.9 (98%) 32 votes