Contribution personnelle pour une hypothèque: combien?
4.9 (98%) 32 votes
 

Contribution personnelle pour une hypothèque: combien?

contribution personnelle pour une hypothèque, c’est le montant d’argent disponible que l’emprunteur investira dans un projet immobilier, à l’exclusion d’un prêt. Cela correspond aux économies dont l’emprunteur dispose pour acheter sa propriété.

Quelle est la contribution personnelle nécessaire pour une hypothèque?

Il n’y a pas de minimum légal pour une contribution personnelle à une hypothèque. Cependant, les établissements de crédit fixent généralement un montant minimum de contribution personnelle. Ce montant minimum est généralement fixé à 10% du montant total de la transaction, couvrant ainsi les frais de notaire et les frais annexes (garantie et frais administratifs). Une contribution personnelle de 20% à 30% du montant total donne accès à des conditions d’emprunt plus avantageuses.

Hypothèque pure

La contribution personnelle indique la capacité de l’emprunteur à mettre de l’argent de côté et donc son budget est bien géré. Les établissements de crédit prennent des risques en prêtant de l’argent, ils prêtent donc une attention particulière au profil de l’emprunteur. Cependant, il existe quelques situations dans lesquelles un prêt sans dépôt peut être émis. Par exemple, un ménage nouvellement arrivé qui souhaite poursuivre sa contribution pour faire des affaires, des efforts de séparation ou un ménage en cours de séparation peut faire une hypothèque sans contribution.

Comment compensez-vous votre contribution personnelle lorsque vous obtenez un prêt hypothécaire?

Les contributions personnelles peuvent provenir de différentes sources. Le premier était un effort pour mettre de côté une petite partie de son salaire chaque mois pour augmenter ses économies. Il peut s’agir d’une assurance-vie, d’un live A ou d’un plan d’épargne-logement (PEL). D’autres sources peuvent être variées: un héritage reçu, des donations, la revente d’un bien, un prêt familial, une épargne salariale …

Des prêts supplémentaires peuvent également aider l’emprunteur à créer un acompte. Il s’agit de prêts à taux zéro (PTZ), de prêts divers ou de prêts sur actions résidentielles.

Savoir : chaque situation est différente et tous les dossiers sont revus au cas par cas par nos consultants La Centrale de Financement, n’hésitez pas à soumettre votre demande.

Contribution personnelle pour une hypothèque: combien?
4.9 (98%) 32 votes