En été, les prix chauffent aussi
4.9 (98%) 32 votes
 

En été, les prix chauffent aussi

Gaz, électricité, cigarettes, produits de la vie courante, tout augmente en été, tandis que les revenus, eux, ne varient pas (dans le meilleur des cas). Pour faire face et préserver son pouvoir d’achat, le rachat de crédits peut être une solution.

Les augmentation impopulaires sont décidées quand les Français sont en vacances

Comme chaque année, le gouvernement semble attendre l’été pour faire passer les hausses de prix les moins populaires.

Ainsi, à compter du 1er août, l’électricité coûte 5% plus cher pour les particuliers et, même si l’impact sur le budget des ménages ne se fera sentir que dans quelques mois, quand les journées seront moins longues et plus fraîches, on peut toutefois déjà tabler sur une hausse moyenne de 35 euros de la facture annuelle d’électricité pour un ménage français.

Quant à ceux qui utiliseront un mode de chauffage électrique cet hiver, l’augmentation sera de l’ordre de 50 euros… à condition qu’il n’y ait pas de nouvelle augmentation d’ici là.

Lorsqu’ils augmentent, les revenus progressent moins vite que le coût de la vie

Dans le même temps, les cigarettes elles aussi voient leur prix grimper de 20 centimes par paquet, et le prix du gaz gonfle encore de 0.5% pour les particuliers (en revanche, ça baisse pour les entreprises).

Mais du côté des revenus, l’embellie se fait encore attendre. Ainsi, contrairement aux années précédentes, le SMIC n’a pas bénéficié du petit coup de pouce traditionnel du mois de juillet, et la rentabilité du Livret A vient en outre d’être rabotée pour descendre à 1,25% par an, soit presque deux fois moins que l’augmentation du coût de la vie (si on se base sur l’indice des prix à la consommation).

Enfin, si les minima sociaux ont bien été légèrement réévalués (+0,6 % pour l’allocation chômage par exemple), ils reste nettement en-dessous de l’inflation.

Le rachat de crédits pour essayer de préserver son budget

Bref, dans un pays en crise qui voit se multiplier les entailles dans le budget des Français, il n’y a guère d’autre choix que de faire des économies pour tenter de garder la tête hors de l’eau.

A cet égard le rachat de crédits constitue une solution idéale pour ceux qui ont accumulé différents crédits à la consommation, prêt personnels et autres crédits affectés (prêts auto par exemple).

En effet, en soldant tous ses encours afin de leur substituer un prêt unique, l’emprunteur qui procède à un rachat de crédits simplifie la gestion de son budget, certes, mais surtout il réduit la charge de ses remboursements mensuels. Ainsi, il peut faire face aux augmentations du coût de la vie sans avoir à rogner sur un autre poste de dépenses courantes.

En été, les prix chauffent aussi
4.9 (98%) 32 votes