Euro 2008 et marketing mobile
4.9 (98%) 32 votes
 

Euro 2008 et marketing mobile


L’euro, comme tous les grands événements sportifs internationaux, est traditionnellement l’occasion pour certains annonceurs de mettre en œuvre un plan média à grande échelle, leur permettant de promouvoir leur marque autour du football. Face aux médias traditionnels, les médias mobiles commencent désormais à se faire un nom: des marques comme Puma, Adidas, Coca-Cola et Crédit Agricole n’ont pas hésité à l’utiliser pour cette édition 2008. .

Si l’utilisation du support mobile dans les systèmes marketing des marques n’est pas entièrement nouvelle (par exemple, Toyota ou Coca-Cola avaient mis en place des sites événementiels lors de la Coupe du monde de football en 2006), certaines marques sont allées plus loin en proposant des services / contenus réellement innovants aux fans de football. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu mon attention:

  • Puma crée des communautés de fans européens qui célèbrent ensemble les objectifs de leurs équipes préférées par téléphone: Pour chaque but qu’une équipe marque, chacun de ses fans reçoit un appel qui les amène à la conférence avec une douzaine d’autres fans. L’appareil conçu avec Phonevalley et utilisé dans 13 pays nécessite une inscription préalable auprès du wap ou du site Web de la marque. Il vous permet même de créer un groupe privé en envoyant des invitations à vos amis par SMS. Dans ce système, c’est la dimension communautaire qui fait la différence: au-delà du simple reporting du but marqué, Puma intègre et fédère une communauté d’amis autour d’un moment de partage puissant. C’est un bon moyen pour la marque de se rapprocher de ses clients potentiels en connectant leurs fans et leurs passions. Puma complète cela en envoyant un code promo à chaque inscrit à utiliser dans la boutique en ligne – par SMS, bien sûr – à la fin de chaque match.
  • Coca-Cola fournit à chaque supporter un widget pour qu’il ne rate pas l’Euro de son équipe favorite. Il est simple d’utilisation pour l’utilisateur, ergonomique, personnalisable et permet d’accéder aux informations souhaitées en 1 clic; Il est simple et rapide à développer pour une marque: le widget est donc un outil adapté notamment pour le support mobile. Cependant, il continue de surmonter les freins naturels des utilisateurs mobiles pour télécharger une telle application.

Au-delà des contenus / services que les marques proposent sur leurs sites mobiles, elles doivent également s’assurer que leurs campagnes reçoivent un certain trafic sur leurs sites pour réussir. Pour construire une audience, les marques ont choisi deux applications complémentaires:

  • Les opérateurs achètent de l’espace publicitaire sur les portails wap ou la galerie. Les utilisateurs mobiles qui visitent les pages Sports du portail opérateur peuvent cliquer sur une bannière publicitaire pour accéder au site wap de la marque en 1 clic.
  • Utiliser le Web comme une simplification pour une utilisation mobile. Le site Web des marques peut faciliter l’accès aux sites wap: par exemple, l’utilisateur peut saisir son numéro de mobile dans un module web to wap, qui envoie instantanément un SMS avec un lien cliquable direct vers le site wap. . Le Crédit Agricole propose la technologie flashcode sur son site internet, vous permettant de flasher un pictogramme avec votre téléphone portable pour accéder directement au site wap. Je ne suis pas sûr que le parcours client sera réellement plus court à moins que le lecteur ne soit préchargé sur les terminaux.

L’Euro est donc une excellente opportunité pour les marques de l’adapter au mobile et de l’intégrer pleinement dans leurs systèmes marketing. Si le budget marketing mobile des annonceurs ne représentait aujourd’hui que 1% de leur budget publicitaire total, une marque comme Coca le multiplierait par 5 à l’occasion de l’Euro (source: infopresse.com). Il y a donc fort à parier que d’autres suivront très bientôt la même voie, et pourquoi pas à partir des JO de Pékin en août?



Source link

Euro 2008 et marketing mobile
4.9 (98%) 32 votes