Exemple de loi Pinel pour un bon investissement
4.9 (98%) 32 votes
 

Exemple de loi Pinel pour un bon investissement

Cependant, une simulation n’est pas si simple, il y a quelques paramètres à voir.

La déduction fiscale fait partie de l’équation, plusieurs points doivent être pris en compte afin d’avoir une vraie vision de l’exemple de la loi Pinel.

Durée et taux du prêt

C’est avant tout un point important pour décrire votre participation personnelle. Ensuite, chaque année, vous devrez déclarer cette propriété Pinel avec un état des revenus de la propriété 2044. Dans les premières années, vous aurez un déficit foncier, compte tenu du taux de prêt. Le déficit immobilier peut être transféré à vos revenus, permettant ainsi une réduction d’impôt. Moins de taxes à l’arrivée. Le montant maximum restant dû – 10 700 euros. Les conséquences sont un retard.

Frais de logement

Vous êtes propriétaire d’une maison, oui, mais il y a des coûts à prendre en compte. Vous devrez d’abord payer la taxe foncière, puis vos frais de copropriété. Ensuite, vous devrez souscrire à une assurance appelée Propriétaire non occupant, PNO. Le coût est en moyenne de 83 € / an.

Vous décidez de gérer la propriété, vous devez donc inclure les frais de gestion et d’assurance. Ils peuvent être déduits de l’impôt.

Une simulation concrète

En haut vous avez vu les informations sur la déduction fiscale, allons un peu plus loin, voici une simulation concrète.

Points à considérer, loyer du marché 585 € / mois, etcTraite globale incluant les frais de notaire et d’hypothèque, taux 2% hors assurance, 0,3% assurance, durée 25 ans. Pas de revalorisation des prix au m², 1% de revalorisation des loyers par an.

Vision des flux

Dans une loi Pinel, acompte du crédit et toutes les dépenses mentionnées ci-dessus, entrées de loyer et déduction fiscale.

Le solde est assuré par participation personnelle, ici, 353 € / mois.

Cela donne:

En termes de débit:

Exemple de loi Pinel pour un bon investissement
4.9 (98%) 32 votes