Quelle stratégie pour les assureurs?
4.9 (98%) 32 votes
 

Quelle stratégie pour les assureurs?


Le mardi 26 avril 2016, Les Echos ont réuni les acteurs du monde de l’assurance et de l’entreprise autour d’une table ronde consacrée aux programmes de prévention santé en entreprise ou aux programmes santé en entreprise.

Dans ces programmes, nous nous sommes particulièrement intéressés à la vision de 2 assureurs: Malakoff Mederic représenté par Laurence Ricard d’Haultfoeuille, Chef des services de santé, Département de la prévention de la cybersanté, de la santé et de la gestion des risques et Général représenté par Yanick Philippon, directeur de l’assurance groupe et membre du directoire de Generali France.

Quelle est la stratégie des assureurs dans ce domaine? Quels types de demandes reçoivent-ils des entreprises? Quels objectifs poursuivent-ils?

En guise d’introduction, l’étude menée par Les Echos révèle 2 leçons intéressantes:

  1. Seuls certains assureurs ont choisi de se positionner dans ces programmes. Beaucoup n’offrent rien dans ce domaine.
  2. Ceux qui proposent des programmes de prévention s’orientent davantage autour de la santé (nutrition, activité physique, sommeil, maux de dos, etc.), du respect des obligations légales en matière de prévention, et de la santé pour certains. , contrôle de l’absentéisme. Contrairement aux États-Unis, où la plupart des programmes se concentrent sur ces maladies, aucun n’est vraiment positionné sur la prévention des maladies chroniques graves (diabète, maladies cardiovasculaires …).

Quels programmes Malakoff Médéric et Generali proposeront-ils ou proposeront-ils?

Laurence Ricard de Malakoff Médéric avec sa nouvelle offre de coaching santé « Vigisanté», Malakoff Médéric propose une offre complète pour tous qui allie digital, plateforme de santé, coaching individuel et dépistage ciblé, par exemple sur le sevrage tabagique.

Général annonce la prochaine version du programme La vie En partenariat avec l’acteur sud-africain Discovery (https://www.discovery.co.za/portal/individual/vitality-home). Un programme qui encourage les employés à prendre soin de leur santé rabais A utiliser dans les offres partenaires dans le domaine de la nutrition, du sport ou du voyage Ce programme sera totalement déconnecté de l’offre d’assurance (les données d’utilisation et de santé n’affecteront pas les prix) et sera disponible gratuitement, inclus dans les contrats de santé collectifs.

Les premières initiatives de Generali dans ce domaine n’ayant pas été suffisamment «consommées» par les salariés, il a choisi de s’associer à un expert qui proposait un mécanisme attractif pour encourager l’usage de la marque.

Pourquoi Malakoff Médéric et Generali proposent-ils ces programmes et qu’attendent-ils?

Stratégie de Malakoff Médéric autour d’un programme plus large, Entreprise de la zone de santéest basé sur le pari triple vainqueur : accorde plus d’attention à la santé des salariés, l’entreprise bénéficie d’une productivité et d’une maîtrise accrues des dépenses de santé, et l’assureur peut espérer des gains en sinistres maladie et soins infirmiers.

Le groupe est clairement conscient de l’intérêt croissant pour cette question de la part des entreprises, et en même temps, des professions qui souhaitent sensibiliser les petites entreprises à ces enjeux.

M. Philippon de Generali explique la volonté de Generali d’améliorer son programme avec 4 facteurs.

Un rapport sur l’intérêt croissant des entreprises pour le thème du bien-être au travail

– La santé du patient devient plus active, notamment grâce au numérique

Désir aveugle de l’assureur de ne plus effectuer de paiement

– et enfin, l’envie d’envahir cette terre déjà bloquée par certains rivaux

L’attente du général n’est pas en faveur des gains des revendications, ce n’est pas trop long et compliqué à prouver, mais plutôt différenciation commerciale et son développement Le bonheur du client entreprises et salariés.

En conséquence, les échanges entre experts des tables rondes indiquent une évolution. compagnie OMS se sent de plus en plus légitime d’intervenir dans la santé de ses salariés.

Les assureurs ont toutes sortes d’intérêts en se positionnant rapidement sur ces offres; en effet, tout comme les filets de santé devenus en quelques années un préalable aux contrats d’assurance, programmes de prévention sanitaire sembler en route pour être indispensable. Ne pas récolter de vrais profits sur des réclamations encore difficiles à démontrer, les assureurs différence d’emploi.

Retrouvez l’offre de conseil VERTONE pour le secteur de l’assurance



Source link

Quelle stratégie pour les assureurs?
4.9 (98%) 32 votes