Un livre qui redonne espoir aux personnes surendettées
4.9 (98%) 32 votes
 

Un livre qui redonne espoir aux personnes surendettées

Une psychomotricienne du sud de la France vient d’écrire un livre dans lequel elle raconte le combat qu’elle a mené durant de longs mois pour sortir son frère handicapé de la spirale du surendettement.

Le récit d’un combat contre le cynisme des organismes prêteurs

Sabine Esponda est psychomotricienne près de Castres. Un jour, elle découvre que son frère légèrement handicapé a contracté de multiples crédits à la consommation, la plupart renouvelables (ou crédits renouvelables) au point que ses mensualités dépassent alors ses revenus.

En tout, l’homme doit plus de 50 000 euros. Après avoir tenté de l’aider financièrement, elle s’aperçoit que c’est en vain car tout l’argent qu’elle lui prête part immédiatement dans les frais et autres pénalités de retard.

Elle décide alors d’attaquer les organismes de crédits sur le plan juridique, arguant à juste titre que les prêteurs n’ont pas fait leur travail de prévention et ne se sont pas assurés des capacités de remboursement de son frère.

Au bout d’un combat acharné, elle finit par l’emporter sur la mécanique implacable et parfois cynique des organismes de crédit.

Elle en profite pour transmettre son expérience par le biais de discussions sur internet et elle vient de publier un ouvrage, aux Éditions Eyrolles, qui explique les étapes de la procédure qu’elle a elle-même menée.

Considérant les personnes surendettées comme des victimes pour la plupart, elle essaie ainsi de leur donner un message d’espoir en même temps que des clés pour sortir de cette crise.

Une situation qui peut concerner tout le monde

En France, on considère que plus d’un million de ménages sont trop endettés, voire surendettés.

Un chiffre inquiétant qui ne cesse en outre d’augmenter en raison de la multiplication des « accidents de la vie » que sont le chômage, la maladie ou le divorce.

En effet, selon l’INSEE, ces événements sont souvent à l’origine de ce qu’on appelle le surendettement passif, à distinguer du surendettement lié à des comportements compulsifs de consommation effrénée.

La plupart du temps, les personnes surendettées ont souscrit à plusieurs crédits, dont un grand nombre de crédits permanents (ou crédit renouvelable). En effet, leurs conditions d’octroi s’avèrent généralement plus souples, mais leurs taux d’intérêt sont particulièrement élevés puisqu’ils peuvent dépasser 20% par an. De l’argent en apparence facile à obtenir mais en réalité très difficile à rembourser.

Si comme Sabine Esponda vous connaissez quelqu’un qui se débat dans des difficultés financières en raison d’un trop grand nombre de crédits, ou si vous-même êtes concerné, sachez qu’il est possible de demander un rachat de crédits auprès d’un établissement bancaire qui vous permettra de regrouper toutes vos dettes en un seul et même emprunt.

Les avantages de l’opération sont multiples car, en plus d’obtenir un taux d’intérêt beaucoup plus avantageux, vous pourrez étaler votre dette sur une plus longue période et surtout alléger considérablement vos mensualités (jusqu’à 60% d’économie) afin de redonner un peu d’air à votre budget.

Un livre qui redonne espoir aux personnes surendettées
4.9 (98%) 32 votes